SAP et ANSYS ont joint leurs forces en juin 2018 pour lancer la première solution du partenariat, appelée SAP Predictive Engineering Insights (PEI). Avant cela, SAP avait lancé la technologie de Jumeau Numérique à l'exposition Hannover Messe en avril de cette année. Cette dernière se base sur la technologie de Fedem, une société que SAP a acquise en juin 2016.

J'ai contacté les responsables de SAP à la direction de SAP Predictive Engineering Insights (PEI) et de la technologie de Jumeau Numérique, afin d'appréhender l'importance de ces développements pour les clients internationaux de SAP, et comment l'entreprise envisage d'optimiser les opérations sur les immobilisations avec des analyses d’ingénierie en temps réel.

J'ai parlé à Vatsan Govindarajan Arnulf Hagen, tous deux grandement engagés dans l'effort d'intégration de SAP de la technologie de Jumeau Numérique dans SAP PEI. Le premier blog de cette série en deux parties couvre les sujets suivants:

  • Quelle est l'histoire derrière SAP PEI et le jumeau numérique?
  • Comment fonctionne la technologie?
  • Principaux cas d'utilisation de SAP PEI, telle que la maintenance prédictive et prescriptive
  • La valeur commerciale et les premiers utilisateurs de SAP PEI
  • Avantage concurrentiel du produit

Annabelle Roux: Pouvez-vous vous présenter et quel est votre rôle chez SAP?

Vatsan Govindarajan: Je m'appelle Vatsan Govindarajan. Je suis avec SAP depuis 2002 où j’ai occupé diverses responsabilités, notamment la stratégie d'entreprise et le développement de produits.

Je suis responsable du Jumeau Numérique de haute-fidélité que nous développons avec des analyses liées aux capteurs. Et le deuxième élément du Jumeau Numérique que je dirige est notre équipe SAP Visual Enterprise en Nouvelle-Zélande, basée sur l’acquisition de la société Right Hemisphere qui a eu lieu en 2011.

Arnulf Hagen: Je suis Arnulf Hagen. J'ai été le Directeur Général de Fedem à partir de 2013 et ai été responsable de l’élaboration du plan commercial qui a débouché sur l’acquisition par SAP de Fedem Technology en 2016. J'ai conservé ce même rôle jusqu'à la finalisation de la fusion cet été.

Depuis lors, je suis Scientifique Principal chez SAP et me concentre sur le développement théorique et méthodologique du Jumeau Numérique de haute-fidélité dans SAP, ainsi que sur d'autres méthodes basées sur la physique dans le domaine de Predictive Engineering Insights (PEI).

SAP PEI et le Jumeau Numérique

Annabelle Roux: SAP a annoncé en juin de cette année le lancement de SAP Predictive Engineering Insights, aussi appelé "PEI". En quoi consiste SAP PEI et quel est le rôle de la technologie "Digital Twin" dans cette solution?

Vatsan Govindarajan: SAP Predictive Engineering Insights est une nouvelle solution qui permet de créer un "jumeau numérique" précis d'immobilisations clés. Il fusionne les mondes physique et numérique pour modéliser le comportement d'un actif dans des conditions de fonctionnement réelles et simulées.

Le travail sur SAP PEI a commencé il y a deux ans, lorsque nous avons acquis Fedem. Nous croyions fermement que pour combler le fossé entre le monde physique et numérique: nous devons comprendre la physique derrière le monde physique.

Le monde physique est très déterministe; il était donc logique de modéliser la réalité physique dans le monde numérique. Cela a donné naissance à notre stratégie "Digital Twin".

Du point de vue de la gestion des immobilisations, il n’était pas suffisant d’avoir un modèle de l’immobilisation physique. Au lieu de cela, nous voulions avoir un jumeau numérique qui soit capable de répliquer le comportement du monde physique en utilisant des analyses d’ingénierie et les outils de simulation déjà disponibles.

Fedem a représenté un bon point de départ, car elle possède une dynamique multi-corps et l'équipe de Fedem a beaucoup d'expérience dans l'analyse structurelle. Cela a aidé SAP à rentrer dans ce secteur. Ceci constitue un bref aperçu de la manière dont la simulation de Fedem a été intégrée à SAP Predictive Engineering Insights.

Je voudrais aussi souligner notre partenariat avec ANSYS. Fedem s'est principalement focalisée sur les structures; par conséquent, nous nous sommes également associés à ANSYS pour accroître de manière exponentielle les capacités de Predictive Engineering Insights dans les domaines d'ingénierie tels que la dynamique des fluides, la thermodynamique, les semi-conducteurs et la multi-physique dans son ensemble. Cela nous permet de traiter de nombreux cas d'utilisation en Gestion des Immobilisations.

Utiliser SAP PEI pour pour Interpréter les Observations d'une Machine

Annabelle Roux: Pouvez-vous nous préciser comment le "Jumeau Numérique" aide les clients à mieux gérer leurs immobilisations?

Arnulf Hagen: Les utilisateurs d'immobilisations industrielles ont traditionnellement eu recours à des inspections et à des observations physiques pour s'assurer que leurs machines fonctionnent correctement.

Si vous vous en souvenez, les machinistes des anciens navires écoutaient le moteur pour savoir si tout fonctionnait bien à l'intérieur du moteur. Les capteurs et la connectivité des entreprises se propagent de manière presque virale. Cependant, ces signaux doivent être analysés et les utilisateurs doivent donner un sens aux informations reçues, tout comme l'opérateur du moteur de ce navire.

Une façon de détecter une anomalie dans la machine implique des statistiques et des méthodes d'apprentissage automatique (machine learning).

Une autre méthode consiste à utiliser les connaissances acquises sur le comportement physique et l'immobilisation en elle-même pour peaufiner les signaux du capteur en informations interprétables qu'un humain ou une machine peut utiliser pour déclencher une action (en cas de problème).
Et aussi, être capable de comprendre plus précisément ce qui ne va pas, en surveillant simplement les signaux des capteurs individuels.

L'essence même de PEI est de donner un sens aux observations. Cette interprétation s’effectue en utilisant des méthodes d'ingénierie, qui sont essentiellement basées sur la physique. Par conséquent, le point de départ était d'utiliser la physique et les connaissances relatives à l'immobilisation pour donner une interprétation riche à l'utilisateur professionnel.

Maintenance Prédictive et Prescriptive

Annabelle Roux: Quel est le principal cas d'utilisation de cette technologie et les clients peuvent-ils utiliser ces modèles pour la maintenance prédictive?

Arnulf Hagen: L'utilisation de cette information peut emprunter diverses routes. Mais évidemment, il est essentiel de savoir quand et comment quelque chose commence à mal fonctionner en terme de maintenance prédictive. C'est donc l'un des premiers cas d'utilisation.

Il est également possible d’utiliser ces informations pour alerter en cas de problème. Par exemple, dans le cas d’un pont ou d’une structure qui a soudainement changé de comportement. Mais la maintenance prédictive est bien sûr, un élément essentiel.

Vatsan Govindarajan: Nous voulons passer de la maintenance prédictive à la maintenance prescriptive et en allant plus loin; nous visons plus que la simple prédiction d'une éventuelle panne.

Une différence majeure est que nous utilisons le suivi (monitoring) basé sur la physique pour répondre à des questions plus détaillées telles que:

  • De quoi s’agit cette panne?
  • Quels composants sont affectés par la panne?
  • Que peut-on faire exactement pour augmenter la durée de vie de cette immobilisation?
  • Au-delà de la simulation - comment pouvons-nous éviter ce problème à l'avenir?

Cas d'Utilisation Simplifiés

Annabelle Roux: Comment cette solution s’applique-t-elle aux entreprises qui ne font pas face à des problèmes extrêmes?

Vatsan Govindarajan: Nous avons également aidé les clients à faire le suivi d'immobilisations simples.

En regard à la progression de toute nouvelle technologie, nous essayons d'abord de l’appliquer à des cas où un problème très critique peut être résolu. Au fur et à mesure, vous la verrez mise à profit de problèmes rudimentaires, beaucoup moins critiques. Il s’agit juste d’une évolution de la technologie et des cas d'utilisation que nous verrons s'appliquer au cours des deux à cinq prochaines années.

Valeur Commerciale et Premiers Utilisateurs de SAP PEI

Annabelle Roux: Qui sont les premiers utilisateurs de cette technologie et quelle est la valeur commerciale ou le retour sur investissement qu’ils ont obtenu?

Vatsan Govindarajan: Dans les cas de la surveillance d'état (condition monitoring), nous avons constaté que le principal cas d'utilisation consiste à obtenir des données de capteur et à effectuer les analyses qui en découlent.

Les clients font évoluer leurs besoins et nous passons progressivement d'une simple surveillance d'état à un suivi beaucoup plus sophistiqué et basé sur des modèles. Ils s'attendent à tirer une valeur commerciale significative de la mise en œuvre d'une solution de contrôle des immobilisations. Ce n'est qu'en combinant le suivi par simulation et le Jumeau Numérique que nous pouvons répondre aux besoins en constante évolution des clients.

Parmi les autres cas d'utilisation que nous rendons possibles, citons la surveillance à distance des parcs éoliens. Nos clients croient vraiment en la nécessité de disposer de capacités de suivi sophistiquées et en la capacité à exploiter des immobilisations physiques à distance.

L'industrie du pétrole et du gaz sont un autre cas où nous voyons un potentiel important en ce qui concerne l’utilisation de SAP PEI pour les cas en amont (upstream) et en aval (downstream).

Sur l'Avantage Concurrentiel de SAP PEI

Annabelle Roux: La technologie Digital Twin n’est pas nouvelle - elle a déjà été utilisée auparavant. Comment votre technologie se compare-t-elle à vos concurrents sur le marché et en quoi votre approche est-elle meilleure?

Vatsan Govindarajan: Je pense que ce n'est pas tellement une question de technologie. C'est la combinaison des actifs que nous réunissons.

Nous n’avons pas, à notre connaissance, vu de données de capteur associées à un modèle d’ingénierie simulé en temps réel, ou qui utilise un moteur de simulation d’ingénierie sur un environnement Big Data, dans le cloud et profondément intégré à un portefeuille de pointe de gestion des immobilisations.

C'est une forte proposition de valeur que SAP apporte à la table et nous sommes convaincus que l’utilisation d’une combinaison de technologies, qui inclue les logiciels de simulation de pointe d’Ansys, associés au leader mondial de la gestion d'immobilisations, en plus des capabilités de Cloud et de Big Data de SAP, en font une valeur solide que nous pouvons fournir au client.

Dans le prochain article de ce blog, je partagerai ce que Vatsan Govindarajan et Arnulf Hagen ont révélé concernant:

  • Comment SAP PEI s'intègre-t-il à son écosystème de Gestion d’Immobilisations d’Entreprises (EAM)?
  • Quels sont les gains immédiats lorsque les clients implémentent SAP PEI?
  • Comment fonctionne la solution du point de vue de l'acquisition / de la sécurité des données?
  • Quelle est la stratégie produit de SAP PEI d’ici Q4'18 et 2019?

Écoutez l’épisode SAP PEI du podcast "Function 5.0".

Visit Hubtackle